logo page de base

Agriculture

Malgré la proximité de Brive, Sainte Féréole reste une commune à vocation agricole. En effet lors du recensement agricole de l’an 2000 on a pu constater qu’avec ses 92 exploitations agricoles, elle se situait, sur le département, en troisième position après Lubersac et Chamboulive.

En novembre 2009 , une commission consultative communale a procédé à une opération permettant de mettre à jour la liste des exploitations à enquêter lors du prochain recensement qui aura lieu au dernier trimestre 2010. A Sainte Féréole, il subsisterait 64 exploitations agricoles, soit une diminution de 28 %. Malgré cette baisse, la SAU (Surface Agricole Utilisée) d’environ 1 680 ha a très peu diminué.
On notera un pomiculteur qui transforme son produit, un producteur de canards gras, un producteur de volailles, un producteur de framboises, ainsi que quatre producteurs d’ovins.

Sainte-Féréole est le berceau du veau de lait fermier (élevé sous la mère) : c’est en effet à Sainte Féréole qu’a été créé, le 1er octobre 1968, le premier groupement des producteurs de veaux de lait fermiers qui a abouti à la reconnaissance de cette viande de qualité par un Label Rouge.

A noter

  • 42 exploitations possèdent moins de 20 ha de SAU et 13 en ont plus de 50.
  • Sur les 64 exploitations, seules 14 permettent à un couple ou à deux co-exploitants de vivre de l’agriculture ;
  • Les autres sont gérées par un chef d’exploitation dont le conjoint travaille à l’extérieur.
  • La principale activité est l’élevage bovin produisant des veaux maigres dits « broutards » ;
  • Cependant 32 exploitants flégeolois produisent des veaux de lait élevés sous la mère, d’où l’explication du maintien de structures de petites dimensions.
  • Peu d’exploitants vivent sans l’élevage ou ont diversifié leurs productions.

tracteur

Marche de sainte fereole

Vache limousin

framboises

©comevents 2017